Comment bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

De manière générale, les crédits d’impôt développement durable peuvent être définis comme des aides accordées par le gouvernement en vue d’encourager la transition énergétique. Ces crédits peuvent vous être accordés si vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique à l’instar de l’isolation thermique et la mise en place des panneaux solaires. Dans ce qui suit Alpes Energies Nouvelles fait le point sur l’éco-prêt à taux zéro.

Les nouveautés de l’éco-prêt à taux zéro

Prolongé jusqu’en 2021, le prêt éco-PTZ a connu quelques modifications depuis le 1er juillet. Dorénavant, cette aide sera accordée par une banque conventionnée par le gouvernement, afin de faciliter le financement des travaux de rénovation des habitations dans le cadre de la transition énergétique. Par conséquent, toutes les constructions datant de plus de deux ans sont désormais éligibles. Parmi les travaux possibles, on note : les rénovations de bas planchers, l’isolation des murs, toitures et fenêtres, l’installation des systèmes de chauffage utilisant les énergies vertes, la mise en place des dispositifs de production d’eau chaude sanitaire, etc.

Ainsi, l’éco-PTZ s’adresse à toute personne souhaitant rénover énergétiquement son habitation : les occupants, les bailleurs, les propriétaires ainsi que les copropriétaires. Cependant, les travaux envisagés doivent forcément être réalisés par un artisan ou une société disposant de la mention « Reconnu garant de l’environnement », comme Alpes Energies Nouvelles.

Faites une demande dès maintenant avec Alpes Energies Nouvelles

Pour commencer, il faut comparer les différentes offres disponibles, faire estimer les travaux qui seront réalisés par l’entreprise ou l’artisan de votre choix et lui demander de remplir un devis. Ensuite, il faut envoyer ce formulaire de devis à un organisme de crédit en fournissant les justificatifs nécessaires comme : une attestation RGE de la société qui se chargera de la réalisation des travaux de performance énergétique, un papier justifiant l’utilisation de votre habitat en tant que résidence principale, le dernier avis d’imposition, la date de construction de l’habitation, ainsi que d’autres document que vous pouvez trouver sur le site internet. Parmi les banques conventionnées par l’État, on trouve : Banque Chalus, Banque BCP, BNP Paribas, Banque Populaire, CIC, Caisse d’Épargne, Crédit du Nord, Crédit Agricole, Crédit Foncier, Crédit Mutuel, Crédit Immobilier de France, Domofinance, KUTXA Banque, La Banque Postale, Natixis, LCL, Banque Société Générale, etc.

Remboursement sur 15 années, un second prêt dans les 5 années

Le montant de l’éco prêt taux zéro varie selon les cas : 30.000 euros pour la réalisation de 3 travaux, 20.000 euros pour la réalisation de 2 travaux et 10.000 euros pour la réalisation d’un seul travail éligible au dispositif. En ce qui concerne la durée de remboursement, elle est maintenant fixée à 15 ans. Les travaux doivent être entrepris dans les 3 années qui suivent l’octroi du prêt. Il est également possible de demander un second éco-PTZ pour une construction dans les 5 années qui suivent le premier prêt à condition de ne pas dépasser les 30.000 euros au total

Si vous envisagez de réaliser des travaux de rénovations énergétiques prochainement, nous vous recommandons d’aller vous renseigner sur le site officiel. Une dernière chose, n’hésitez pas à contacter Alpes Energies Nouvelles, son équipe se chargera de répondre à toutes les questions qui traversent votre esprit.